VALIDATION DE LA METHODE FRANCAISE DE DIMENSIONNEMENT AU GEL-DEGEL DES CHAUSSEES : UNE COOPERATION ENTRE LA FRANCE ET LE QUEBEC

Bien que la France soit un pays au climat tempere, elle connait, avec une periodicite de l'ordre d'une vingtaine d'annees des hivers rigoureux, qui ont induit au cours des cinquante dernieres annees des desordres significatifs aux infrastructures routieres. La cause physique principale de cet endommagement est la reduction de portance pendant la periode de degel des sols support de chaussees sensibles au gel et l'effet du trafic poids lourds quand l'interdiction de leur circulation ne peut etre obtenue avec la pose de barrieres de degel pour des raisons sociaux-economiques. Pour s'affranchir de ces questions, une methode originale de verification de la tenue au gel-degel des chaussees a ete elaboree en France dans le milieu des annees 70. Cette methode tient compte de la protection thermique apportee par les couches de chaussees ainsi que la capacite de resistance mecanique des couches liees. Cette demarche est en coherence avec l'approche mecanique de dimensionnement vis a vis du trafic poids lourd adoptee en France. Dans les regions de l'est de la France ou le risque d'hiver tres rigoureux est le plus grand, pour les chaussees a faible et moyen trafic, c'est le critere de tenue au degel qui est souvent determinant pour le dimensionnement. Compte tenu de l'importance, en terme d'investissement, que represente l'ensemble des routes a faible trafic qui sont generalement des chaussees souples donc vulnerables a une reduction de portance, il etait important de s'assurer de la pertinence de la methode de verification au gel et de l'optimiser au besoin. Pour ce faire il est necessaire de disposer de sections routieres experimentales instrumentees qui, apres la repetition de quelques hivers rigoureux, presenteraient un endommagement significatif pour caler la methode. Ceci ne pouvant etre obtenu en France du fait des conditions climatiques, a conduit a etablir une collaboration scientifique entre le Laboratoire Central des Ponts et Chaussees et le Ministere des Transports du Quebec. Cette collaboration, qui s'appuie sur le suivi du comportement de quatre sections experimentales de chaussees construites durant l'ete 1998, vise a permettre a chaque partie d'evaluer sa propre methode de dimensionnement et, pour le Ministere des Transports du Quebec, d'examiner de plus le comportement dans des conditions hivernales severes de la technique francaise des chaussees a assise en grave-ciment. Le site experimental comporte deux sections de chaussees bitumineuses et deux sections avec couche de base en grave-ciment prefissuree. Pour chacune des techniques, l'une des sections comporte une couche d'isolant thermique afin de faire la part entre les desordres imputables au trafic seul de ceux qui tiennent a la chute de portance au degel. La communication presente successivement, le contexte climatique francais, les grands principes de l'approche francaise pour la verification de la tenue au gel-degel des chaussees, les chaussees experimentales construites au Quebec et les dispositions envisagees pour leur suivi au cours des prochaines annees.

  • Authors:
    • CORTE, J F
    • BOUTONNET, M
    • SAVARD, Y
    • SAINT-LAURENT, D
  • Publication Date: 1999

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01202706
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Oct 7 2010 7:05PM