Etude experimentale du couplage hydro-chimique dans les betons en cours de maturation: incidence sur les retraits

L'etat des couches superficielles constituant l'enrobage d'une structure en beton conditionne sa resistance aux agressions de l'environnement. Cette resistance est liee directement au degre d'hydratation du beton , c'est-a-dire a la proportion des hydrates formes a partir du ciment et de l'eau de gachage. Le sechage naturel d'une structure sitot apres decoffrage par exemple, entraine une evaporation de l'eau libre et adsorbee et altere l'hydratation de ses couches les plus externes. Le gradient de l'hydratation qui en resulte a pu etre mis en evidence au laboratoire par analyse thermogravimetrique d'echantillons preleves sur eprouvettes sechant dans une ambiance controlee (20 degres C, 50 pour cent d'humidite relative). Parallelement a cette determination, nous avons mesure les effets que la reaction d'hydratation et/ou le sechage induisent: la depression capillaire (par mesure de l'humidite relative avec des sondes hygrothermiques a capteur capacitif introduites dans une eprouvette instrumentee au laboratoire), les retraits endogene et apparent (avec sechage). Des correlations entre retrait de dessiccation et perte de masse d'une part et entre retrait endogene et humidite relative sont etablies et discutees. (A) (Titre en anglais: Experimental study of the hydro-chemical coupling inside maturing concretes : effect on various types of shrinkages).

  • Availability:
  • Authors:
    • KHELIDJ, A
    • LOUKILI, A
    • BASTIAN, G
  • Publication Date: 1998-11

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01202100
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Oct 7 2010 6:53PM