La marche et le velo : quels bilans economiques pour l'individu et la collectivite? Troisieme partie : La collectivite

Dans le present article, l'auteur effectue un bilan de la marche et du velo du point de vue de la collectivite, en tenant compte en plus des aspects precedents (estimations des valeurs du temps, du plaisir, de l'inconfort, du cout monetaire, effets positifs sur la sante, effets negatifs dus a la pollution et a l'insecurite routiere), des autres effets a la charge ou au benefice de la collectivite. Les pietons et les cyclistes occupent peu d'espace, et degradent peu les infrastructures, et necessitent des depenses modestes de la part des autorites publiques. Ils ont des effets negatifs negligeables sur l'environnement, et au contraire, contribuent a ameliorer le cadre de vie. Ils peuvent meme favoriser l'emploi, le developpement economique, la reduction des inegalites, la qualite de l'urbanisme, et les relations sociales , mais ces effets sont difficiles a quantifier.

Language

  • French

Media Info

  • Pagination: 18p
  • Serial:
    • Transports
    • Issue Number: 414
    • Publisher: Editions Techniques et Economiques
    • ISSN: 0564-1373

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01196191
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Oct 7 2010 4:21PM