Experimentation d'un systeme meteoroutier dans le contexte des operations hivernales

Les systemes meteo routiers font partie de ces nouvelles technologies permettant d'ameliorer l'efficacite de l'entretien hivernal. La securite du public voyageur, la reduction des quantites de sel necessaires pour maintenir les routes degagees de la neige et du verglas et l'abaissement des couts relies aux operations d'entretien d'hiver sont vises. La maitrise de cette nouvelle approche demande des efforts pour adapter les systemes, de la formation pour les comprendre et de la recherche pour profiter de toutes les possibilites offertes. Le Ministere des Transports du Quebec (MTQ) experimente l'utilisation de quatre stations automatiques equipees de capteurs meteorologiques et de sondes de chaussee pour ses operations hivernales, afin d'en accroitre l'efficience. Un projet de partenariat avec le ministere de l'Environnement et de la Faune du Quebec se deroulant sur deux ans, permet de verifier l'interet d'un tel outil technologique dans les operations quotidiennes. Au cours des hivers 1996-1997 et 1997-1998, un systeme d'aide a la decision, base sur l'information obtenue des stations meteorologiques, viendra faciliter le travail du gestionnaire. Methodologie: Projet pilote qui vise a installer, faire fonctionner et maintenir quatre stations meteo routieres au cours des hivers 1996-1997 et 1997-1998. Les donnees obtenues de ces stations seront utilisees pour connaitre en temps reel et pour anticiper les conditons atmospheriques au voisinage de la route ainsi que la temperature de la surface de la chaussee. Cette information permettra d'ajuster les operations d'entretien routier hivernal aux conditions veritables existant dans le milieu. Le projet, qui s'est enrichi d'une troisieme annee dite de bonification et de transfert technologique aupres des deux directions impliquees, a permis de demontrer l'utilite d'un syteme meteoroutier dans la prise de decision en matiere de viabilite hivernale. Diverses problematiques d'utilisation sont ressorties en cours d'experimentation, telles que le lieu et la representativite des stations, la formation et le soutien des utilisateurs ainsi que les types de capteurs de chaussee utilises. En raison de certaines contraintes, il n'a pas ete possible d'etablir la rentabilite des systemes meteoroutiers dans le contexte climatique quebecois. Cette evaluation sera faite prochainement ainsi que l'examen des options qui s'offrent au Ministere dans l'optique d'un deploiement de stations meteoroutieres. (A)