Le réaménagement de l'échangeur Henri-Bourassa/Pie-IX à Montréal

Par l'adoption de son plan de transport en 2008, Montréal souhaite notamment réduire la dépendance à l’automobile en misant sur un usage accru des transports actif et collectif. Par cette approche de mobilité durable, la Ville fait le pari qu’il est possible de soutenir l’économie et de respecter l’environnement, tout en facilitant les déplacements. Parmi les projets rencontrant ces objectifs, celui du réaménagement de l'échangeur Henri-Bourassa/Pie-IX, dont la mise en oeuvre s’est déroulée de 2012 à 2016, peut être cité en exemple. Ce carrefour, qui assure les échanges entre deux des plus importantes artères de Montréal et qui constitue l’une des seize entrées sur l’île de Montréal, possédait une structure qui avait atteint la fin de sa durée de vie utile et qui devait être démolie. Plutôt qu’une reconstruction à l’identique, la Ville de Montréal en a saisi l’opportunité pour repenser la fonction de cet échangeur et revoir la place accordée aux différents modes de transport, en accord avec les orientations de mobilité durable qu’elle s’était donnée. En effet, l’échangeur, dans sa configuration originelle de type autoroutier, était conçu avant tout pour la circulation motorisée, ne répondant plus aux orientations du Plan de transport et du Plan d’urbanisme de Montréal : la circulation des piétons et des cyclistes y était difficile; les quartiers résidentiels riverains subissaient une circulation de transit importante; le tissu urbanisé était interrompu de par l’envergure de l’échangeur, limitant ainsi les échanges et la possibilité de densifier le secteur. En 2012, la Ville de Montréal a donc entrepris des travaux majeurs, budgétisés à 54M$, visant à transformer intégralement l’échangeur en un carrefour urbain à échelle humaine, où davantage de place serait allouée aux piétons et au transport en commun, où la circulation de transit dans les quartiers résidentielles serait supprimée et où l’accent serait mis sur la qualité des aménagements. Le réaménagement retenu a transformé radicalement l’échangeur puisque les travaux, achevés en 2016, ont consisté à démolir le viaduc Henri-Bourassa, à démanteler les bretelles de circulation adjacentes et à créer trois intersections à niveau. Ces trois intersections sont contrôlées par des feux de circulation et des feux piétons. Les trottoirs ont été élargis substantiellement et les cyclistes bénéficient d’aménagements qui leur sont dédiés. Ce projet a également été pensé en fonction de la venue prochaine du Système rapide par bus (SRB) Pie-IX qui prévoit l’aménagement de voies réservées permanente au centre du carrefour et un accroissement significatif de l’offre de service de transport en commun, réduisant la demande véhiculaire par un transfert modal de la voiture vers les transports collectifs. L’ensemble de ces interventions (réduction de la capacité routière et accroissement de l’offre de transport en commun) se traduira par une diminution substantielle des débits de circulation dans le carrefour Henri-Bourassa / Pie-IX, passant de 118 000 véh/jour à 90 000 véh/jour. Par ce réaménagement, l'ambiance de la rue a été totalement modifiée, que ce soit par des trottoirs généreux et plantés, la création de larges places publiques, le recours à des matériaux de qualité. Enfin, le démantèlement de l’échangeur a permis une récupération importante de terrains, de l’ordre de 150 000 pi2 qui pourront être exploités à des fins de requalification urbaine.

Language

  • French

Media Info

  • Media Type: Web
  • Pagination: 1 fiche en PDF, 1.9 MB, 13p.
  • Monograph Title: TAC 2017: Investing in Transportation: Building Canada's Economy - - 2017 Conference and Exhibition of the Transportation Association of Canada

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01668447
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Transportation Association of Canada (TAC)
  • Files: ITRD, TAC
  • Created Date: May 3 2018 3:13PM