Desserrement logistique en Ile-de-France : la fuite silencieuse en banlieue des terminaux de fret

La problématique du transport des marchandises à Paris et en Île-de-France est récurrente. Représentant des flux de plus de 250 millions de tonnes chaque année dans la région, cette activité est indispensable au fonctionnement métropolitain. Les professionnels du transport ont su s?adapter aux transformations importantes de l?économie urbaine, caractérisée par la diversification et la hausse de la fréquence des approvisionnements des magasins, la demande de livraisons express et urgentes, l?explosion du commerce électronique. Les flux de marchandises ont accru leur visibilité sur l?espace urbain, et engendrent des nuisances sonores et atmosphériques importantes, tout en contribuant à l?occupation de l?espace et à la congestion (Dablanc, 2008). Confrontée à ces enjeux, la municipalité de Paris a progressivement mis en place, à partir de 2002, une politique de transport de marchandises (Ripert, 2008). Visant des objectifs alliant diminution des impacts environnementaux et efficacité économique, les résultats de cette politique sont jugés positifs (SUGAR, 2010). Mais ces actions, surtout axées sur la mise en place de schémas expérimentaux de livraisons propres et sur le repositionnement en milieu urbain dense d?espaces logistiques, ont ignoré un phénomène parallèle, celui du déplacement progressif et 'silencieux' des sites logistiques en dehors de Paris.

  • Authors:
    • DABLANC, Laetitia
    • ANDRIANKAJA, Dina
  • Publication Date: 2011

Language

  • French

Media Info

  • Media Type: Digital/other
  • Pagination: pp 72-88
  • Serial:
    • Flux
    • Issue Number: 85-86

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01497723
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 7 2013 11:50AM