La mise en réseaux des ports intérieurs européens : Stratégies de coopération et structures institutionnelles interportuaires en Europe du Nord-Ouest

A la suite des opérateurs et pour répondre à leurs besoins, les gestionnaires portuaires tendent à institutionnaliser de nouvelles relations d?interdépendance. Cette dynamique apparaît comme une réponse logique à la massification des trafics maritimes vers l?arrière-pays, pour les conteneurs mais aussi pour les transports de vrac qui continuent à représenter l?essentiel des tonnages manipulés. Elle pousse en effet les acteurs privés et des pouvoirs publics à structurer leur action autour des relais de trafics que sont les ports intérieurs. Cette mise en réseau peut être initiée par différents acteurs : les ports maritimes qui cherchent à consolider des appuis continentaux en nouant des partenariats privilégiés ; les autorités publiques de tutelle, à différentes échelles géographiques, qui entendent rationaliser les investissements nécessaires au report modal ou plus simplement en réponse à la concurrence économique que se livrent les territoires pour maintenir leur attractivité ; les gestionnaires des ports fluviaux eux-mêmes pour répondre à l?attente des usagers et peser mieux dans leurs rapports à leurs interlocuteurs économiques ou institutionnels. Le propos cherche plus précisément à cerner le cadre et les motifs de la coopération institutionnelle plus étroite entre autorités portuaires et plus particulièrement entre ports maritimes et ports fluviaux ou entre ports fluviaux.

Language

  • French

Media Info

  • Media Type: Digital/other
  • Pagination: 17p

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01497657
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 7 2013 11:48AM