Protection électrochimique appliquée en présence d'armatures de précontrainte

L'application de méthodes électrochimiques de protection contre la corrosion (protection cathodique et déchloruration) en présence d'armatures de précontrainte est susceptible de provoquer une production d'hydrogène et par conséquent un possible phénomène de fragilisation par hydrogène de l'acier. Des essais permettant de déterminer l'influence d'une surprotection électrochimique sur des câbles de précontraintes dans des solutions corrosives simulant le milieu cimentaire environnant ont été réalisés. Les paramètres étudiés au cours de ces essais sont la densité de courant imposé, la composition et la concentration de la solution corrosive. L'analyse et l'appréciation de la dégradation des armatures et notamment le phénomène de fragilisation par hydrogène sont ensuite réalisés au moyen d'essais de type mécanique, électrochimique et de dosage d'hydrogène. Cet article présentera les premiers résultats obtenus et les premières conclusions mettant en avant la fragilisation par hydrogène dans l'acier.

Language

  • French

Media Info

  • Media Type: Digital/other
  • Pagination: 10p

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01497560
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Contract Numbers: 11R076, Maintenance et Augmentation de la Durée d
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 7 2013 11:45AM