Détermination de l?Image de la Cartographie de la Texture de Chaussée par Traitement d?Image

Le contexte de cette étude est lié au développement d'outils embarqués d'auscultation et de diagnostic de l'état des routes afin de caractériser leurs niveaux d'usure et donc d'adhérence. Pour cela nous nous intéressons ici, en collaboration avec le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées (LCPC), à la faisabilité de cette auscultation par un système de traitement d?images qui pourrait à terme être embarqué. Nous développons pour cela une technique permettant la détermination de l'image de la cartographie de la texture dune chaussée routière. En effet, Il est nécessaire de procéder, avant toute étude de caractérisation de la rugosité d'une surface de chaussée, à une séparation dans l'image des informations liées aux variations de couleur de celles liées aux variations du relief. Les variations de niveaux de gris observées dans une image de revêtement routier, peuvent être aussi bien liée aux variations de relief de la surface, qu'aux variations de la couleur de cette surface, en particulier à des résolutions faibles, ou encore aux variations de son éclairage. La difficulté est alors de pouvoir extraire des différentes informations contenues dans l'image, celle liée uniquement au relief de la surface. Dans ce but, nous proposons ici d'exploiter une méthode de stéréovision photométrique pour extraire d'une part l'information liée à la couleur et d'autre part celle liée au relief. Cette méthode d'extraction du relief est basée sur la modélisation du comportement photométrique d'une surface de route. Le modèle photométrique adopté, qui est de type Lambertien, nous permet d'établir le lien entre le flux lumineux reçu par le capteur de la caméra et la couleur de la surface d'une part, et le relief de la surface d'autre part. Ce lien se traduit alors par un système de trois équations à trois inconnues dont la résolution nécessite au préalable l'acquisition séquentielle de 3 images de la même surface. La résolution de ce système d'équation nous permet alors d'obtenir l'image du relief 3D de la portion de routeétudiée. Puis pour tester la validité de notre approche les images de relief obtenues sont d'une part, comparées à celles obtenues par relevés profilométriques, et d'autre part nous déterminons le degré de rugosité des images obtenues par application de critères de rugosité développés précédemment. Les résultats obtenus montrent une bonne discrimination de l'usure des chaussées. Cette étude a été menée sur différentes portions de routes qui sont représentatives des principales familles de revêtements routiers utilisées en France.

Language

  • French

Media Info

  • Media Type: Digital/other
  • Pagination: 10p, fig., graphiques, ill. en couleurs, bibliogr.

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01493064
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Sep 17 2013 11:41AM