CONTRIBUTION A L'ETUDE DU MECANISME DE FLUAGE DU BETON

A CONTRIBUTION TO THE MECHANISM OF CONCRETE CREEPS

APRES UN RAPPEL DES PRINCIPALES THEORIES DU FLUAGE DU BETON, L'AUTEUR AVANCE UNE NOUVELLE EXPLICATION QUI REND SEULEMENT COMPTE D'UNE PARTIE ET FAIT INTERVENIR UNE CAUSE DE NATURE CHIMIQUE. LA SOLUBILITE DES COMPOSANTS DU CIMENT PAS ENCORE HYDRATE AUGMENTE AVEC LA PRESSION APPLIQUEE CE QUI SIGNIFIE QUE LA QUANTITE DE CIMENT HYDRATE EST PLUS GRANDE DANS LE BETON SOUMIS AU FLUAGE. L'HYDRATATION DES COMPOSANTS DU CIMENT ENTRAINE UNE DIMINUTION DE VOLUME ET PAR SUITE, ON CONSTATE UNE AUGMENTATION DE LA DEFORMATION DE COMPRESSION AU FUR ET A MESURE QUE L'HYDRATATION SOUS PRESSION SE POURSUIT. COMME LE COEFFICIENT DE POISSON EN FLUAGE N'ATTEINT PAS 0,5, IL SE PRODUIT UNE DIMINUTION DU VOLUME DU BETON SUJET AU FLUAGE. L'HYDRATATION DU CIMENT ETANT IRREVERSIBLE, LA DEFORMATION PROVOQUEE PAR CELLE-CI EST AUSSI IRREVERSIBLE, CE QUI EXPLIQUE LA PARTIE IRREVERSIBLE DU FLUAGE. LES PRINCIPAUX FAITS EXPERIMENTAUX QUI DEMONTRENT CE PHENOMENE SONT : 1) LE BETON QUI A ETE SOUMIS AU FLUAGE A UNE RESISTANCE A LA COMPRESSION PLUS GRANDE QUE CELUI QUI NE L'A PAS ETE ; 2) LE BETON QUI A ETE SOUMIS AU FLUAGE A UN RETRAIT PLUS PETIT QUE CELUI QUI NE L'A PAS ETE.

Media Info

  • Pagination: 3-16
  • Serial:

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01298147
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 21 2010 6:38AM