ETUDE DE LA LONGUEUR PARTICIPANTE DANS LES STRUCTURES A DALLES ISOTROPE ET ORTHOTROPE

LE PROBLEME DE LA LARGEUR PARTICIPANTE D'UNE POUTRE EST UN PROBLEME COMPLEXE. CELLE-CI DEPEND DE PLUSIEURS FACTEURS : L'ABSCISSE DE LA SECTION, LES CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES DE LA POUTRE, LE DEGRE D'ORTHOTROPIE DE LA TABLE DE COMPRESSION, ET SURTOUT DU MODE DE CHARGEMENT. L'INFLUENCE DE L'ORTHOTROPIE DE LA TABLE DE COMPRESSION MERITE D'ETRE SIGNALEE : ELLE AMELIORE L'UTILISATION DES MATERIAUX EN AUGMENTANT LA LARGEUR PARTICIPANTE DE LA POUTRE. CETTE AUGMENTATION EST DE L'ORDRE DE 12 % DANS LE CAS DU MODELE ETUDIE. LA PRATIQUE A BESOIN DE CALCULS SIMPLES ET SURS. IL EST DONC NECESSAIRE D'AVOIR UNE LARGEUR PARTICIPANTE UNIFORME LE LONG DE LA POUTRE. LA FORMULE TRES CONNUE QUI CONSISTE A PRENDRE LA LARGEUR PARTICIPANTE EGALE AU TIERS DE LA DISTANCE ENTRE LES POINTS DE MOMENT NULS EST TRES SATISFAISANTE DANS LE CAS DE CHARGES REPARTIES. DANS LE CAS DE CHARGES CONCENTREES OU PRESQUE CONCENTREES, CETTE LARGEUR PARTICIPANTE DOIT ETRE REDUITE PAR SUITE DU PHENOMENE D'ETRANGLEMENT AU VOISINAGE DE LA CHARGE. ON PEUT ADOPTER POUR LA LARGEUR UNIFORME DE LA POUTRE, SA VALEUR AU DROIT DE LA SECTION "ETRANGLEE" (A).

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01297223
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 21 2010 6:16AM