POSSIBILITES ET LIMITES DE LA DENIVELLATION D'APPUIS UTILISEE COMME MOYEN DE REPARATION - EXEMPLE DU PONT DE LACROIX-FALGARDE

CERTAINS TABLIERS DE PONTS HYPERSTATIQUES EN BETON PRECONTRAINT PRESENTENT DES INSUFFISANCES DE RESISTANCE A LA FLEXION (FISSURATIONS TRANSVERSALES OU DECOMPRESSION DE JOINTS ENTRE VOUSSOIRS). UNE SOLUTION SIMPLE DE RENFORCEMENT PEUT CONSISTER EN UNE DENIVELLATION D'APPUIS EFFECTUEE JUSTE APRES INJECTION DES FISSURES. LE CALCUL MONTRE, QU'A PARTIR DE LOIS DE FLUAGE COMMUNEMENT ADMISES LE BENEFICE D'UNE TELLE OPERATION SE PERD POUR MOITIE ENVIRON A LONG TERME. DES RESULTATS EXPERIMENTAUX OBTENUS SUR LE PONT DE LACROIX-FALGARDE PENDANT 16 MOIS, SUR UN BETON AGE DE 15 ANS, CONFIRMENT CETTE TENDANCE. CE PROCEDE NE PEUT DONC SUFFIRE ET NE DISPENSE PAS, EN GENERAL, DE METTRE EN OEUVRE DES MOYENS DE RENFORCEMENT PLUS DURABLES, A SAVOIR : UNE PRECONTRAINTE ADDITIONNELLE DANS DE NOMBREUX CAS (A).

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01294273
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 21 2010 4:30AM