PERTE DE RESISTANCE DES MORTIERS, DES BETONS ET DES PIERRES DANS LES OUVRAGES ET LES MONUMENTS ANCIENS

La description mecanique de la resistance des materiaux considere ces derniers comme un milieu homogene et le plus souvent isotrope ; cependant, pour aborder le sujet sur le plan de la durabilite, il convient de prendre en compte l'heterogeneite texturale des betons, des mortiers et surtout des maconneries (milieu diphasique en simplifiant a l'extreme). Contrairement aux degradations d'origine mecanique directement visibles, les agressions chimiques sont peu sensibles a court terme, mais leurs effets peuvent prendre avec le temps une ampleur telle qu'elle reagit sur les proprietes mecaniques des structures. A tres long terme, l'action de microorganismes peut devenir preponderante et des travaux recents ont permis d'aborder l'etude de processus particulierement complexes qui aboutissent finalement a la production d'acides donc a des actions chimiques. Pour rendre aux constructions le monolithisme qu'elles ont pu perdre au fil du temps, l'injection, bien utilisee, est un moyen tres efficace car il retablit la continuite de la phase liante. (A). (Titres en anglais et allemand : Loss of strength of stone and cement mortars in old structures and buildings. Festigkeitsverlust von Beton- und Steinmoerteln in Altbauwerken und historischen Bauwerken).

  • Authors:
    • DELOYE, F -
  • Publication Date: 1991-9

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01249815
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 20 2010 5:11AM