ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES USAGERS DES VOITURES PARTICULIERES EN PRESENCE DE PEAGE URBAIN

UNE ETUDE A ETE LANCEE PAR LE CETUR (CENTRE D'ETUDES DES TRANSPORTS URBAINS) A LA DEMANDE DE LA DIRECTION DES ROUTES DU MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DU LOGEMENT, DES TRANSPORTS ET DE LA MER, ET A ETE REALISEE PAR LE BUREAU D'ETUDES TERSUD INSTALLE A MARSEILLE. LE BUT FINAL DE LA DEMARCHE ETAIT LA MISE AU POINT D'UNE METHODOLOGIE D'ETUDE DES EFFETS SUR LES DEPLACEMENTSET LES TRAFICS URBAINS DE LA MISE EN PLACE D'UN PEAGE SUR UNE INFRASTRUCTURE ROUTIERE OU POUR L'ACCES A UNE ZONE. L'ETUDE A PORTE PRINCIPALEMENT SUR L'ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES USAGERS DES VOITURES PARTICULIERES EN PRESENCE DE PEAGE URBAIN. LA METHODE CHOISIE EST DU TYPE "PREFERENCES REVELEES" (STATED PREFERENCE). ELLE S'APPUIE SUR LA REALISATION DE DEUX ENQUETES AD-HOC, LA PREMIERE A MARSEILLE, LA SECONDE A GRENOBLE. LES QUESTIONNAIRES COMPORTENT TROIS PARTIES, UNE PARTIE FACTUELLE PERMETTANT DE CONNAITRELES CARACTERISTIQUES DES INDIVIDUS INTERROGES ET DE LEURS MENAGES ET LEURS COMPORTEMENTS HABITUELS DE DEPLACEMENTS, LA DEUXIEME ET LA TROISIEME PARTIE ENQUETE LES PREFERENCES DECLAREES: L'ENQUETE DOIT CLASSER PAR ORDRE DEPREFERENCES UNE DOUZAINE DE SCENARIOS DECRIVANT LES SOLUTIONS PROPOSEES EN TERME DE COUT DU PEAGE, GAINS DE TEMPS, MODE DE TRANSPORTS ALTERNATIFS POUR UN PEAGE D'INFRASTRUCTURE PUIS POUR UN PEAGE DE ZONE. ON A AINSI RECUEILLI 700 REPONSES, LES ECHANTILLONS ONT ETE RECRUTES SUR LA BASE D'UNE STRATIFICATION GEOGRAPHIQUE AVEC L'AIDE DES RESULTATS DES ENQUETES MENAGES DEJA REALISEES SUR LES DEUX SITES. L'ANALYSE DES REPONSES A PERMIS DE DEFENIR UNE TYPOLOGIE DES COMPORTEMENTS EN FONCTION DES MOTIFS DE DEPLACEMENTS,DES CARACTERISTIQUES SOCIO-ECONOMIQUES. LES MODELES ISSUS DE CETTE ANALYSE PERMETTRONT DE RECONSTITUER LES COMPORTEMENTS INDIVIDUELS DE CHOIX DANSD'AUTRES SITES, LES CRITERES DE LA TYPOLOGIE SONT FACILEMENT ACCESSIBLES DE FACON A PERMETTRE D'APPLIQUER LES MODELES EN FAISANT UN MINIMUM DE RECUEILS DE DONNEES. CETTE ANALYSE EST DU TYPE LOGIT. LES RESULTATS METTENT EN EVIDENCE, AU MOYEN D'UNE VALEUR DU TEMPS, LA FAIBLE PROPENSION A PAYER DES INDIVIDUS SE DEPLACANT POUR LE MOTIF DOMICILE TRAVAIL, AU CONTRAIRE LA FORTE PROPENSION A PAYER POUR LES MOTIFS LOISIRS ET PROFESSIONNELS. L'EFFET DU REVENU N'A PU ETRE MIS EN EVIDENCE, NI CELUI DE LA PROFESSION. POUR CONCLURE, L'ETUDE A PERMIS DE MONTRER LA FAISABILITE DES METHODES EMPLOYEES, A EN DEGAGER LES GRANDES LIGNES, ELLE PERMET DE DEFINIR UNE METHODOLOGIEDE L'ETUDE DES COMPORTEMENTS PREVISIBLES DES USAGERS DE LA VOITURE EN PRESENCE DE PEAGE URBAIN QUI POURRA ETRE APPLIQUEE AUX PROJETS QUI SERONT A ETUDIER DANS UN FUTUR PROCHE. (VOIR FICHE GENERALE DIRR DE LA CONFERENCE 127138).(A).

  • Authors:
    • LEBLANC, F
  • Publication Date: 1991

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01248330
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 20 2010 4:38AM