RELEVE DE LA FISSURATION DES SUPERSTRUCTURES ROUTIERES

Le dispositif optique a l'etude doit permettre de detecter, de mesurer et de memoriser l'etat de fissuration d'un revetement routier sur une bande de quatre metres de largeur et de plusieurs dizaines de kilometres de longueur. Il sera egalement possible d'appliquer l'appareillage a l'auscultation d'autres ouvrages, tels que parements de tunnels, murs de soutenement, tabliers de pont, etc... Le dispositif met en oeuvre les proprietes des elements optiques holographiques, afin de recueillir l'energie lumineuse renvoyee de maniere aleatoire par la texture de la surface analysee. Le systeme devrait permettre le releve continu de l'etat de fissuration du revetement routier a une vitesse de l'ordre de 40 km/h. (A). Voir aussi les fiches DIRR 123342 et 123343).