QUESTION I - POLITIQUES ROUTIERES - RAPPORT NATIONAL - SUISSE

Dans une premiere contribution, la politique des transports et de la mobilite ainsi que leurs impacts sur l'environnement sont decrits selon le point de vue du Gouvernement du Canton de Zurich. A l'aide d'un bref resume historique, le developpement de l'etat actuel est explique, compte tenu des problemes et des interdependances. L'amelioration de la situation du trafic en general et la reduction des emmissions produites par le trafic sont fixes comme objectifs. Afin de provoquer dans le choix du mode de transport un passage du trafic individuel motorise aux transports publics, la condition primordiale a remplir est une offre des transports publics attractive sous tous les aspects. Pour que la capacite et les places de stationnement recuperees par les changements du mode de transport ne soient pas sollicitees a nouveau par le transport individuel motorise, des mesures d'accompagenement sont necessaires. Les mesures pour la protection des zones residentielles contre le bruit et contre la pollution de l'air ainsi que celles pour la promotion du trafic individuel non-motorise, sont analysees. Cependant, l'objectif primordial pour l'avenir est et restera d'eviter la generation d'un trafic supplementaire. Dans une deuxieme contribution les procedures et mesures telles qu'adaptees par la Ville de Berne sont expliquees. Une troisieme contribution porte sur les methodes de participation a la planification grace auxquelles la "population" obtient la possibilite de participer activement et d'influencer les decisions. La planification avec la participation de la population est illustree par l'exemple d'Ostermundigen. Entre autres, un groupement de pietons et de cyclistes fut invite a representer leurs interets dans la commission "concept des transports". Quatres concepts partiels furent elabores et ensuite re-dimensionnes pour rendre possible un concept des transports d'ensemble, concu de six trains de mesures. Plusieurs de ces mesures sont deja realisees, afin d'ameliorer la reconnaissance du concept general. Tandis que les deux groupes d'organisations publiques et intellectuels interesses recoivent bien cette methode, la pris en compte de la "majorite silencieuse" dans les procedures de participation constitue toujours un probleme non-resolu. (A). (Voir fiche generale du congres 127723 et rapport general de la question I 127727).

  • Authors:
    • DIETRICH, K
    • HONEGGER, E
    • HOPPE, K
    • DIETIKER, J

Language

  • French

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01245445
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 20 2010 3:11AM