RUINE DE POTEAUX DE BETON ARME MINCES ET DE POTEAUX MASSIFS : ESSAIS D'EFFET D'ECHELLE

FAILURE OF SLENDER AND STOCKY REINFORCED CONCRETE COLUMNS : TESTS OF SIZE EFFECT

On presente les resultats d'essais d'effet d'echelle sur des poteaux en beton arme. Ces poteaux, de grandeurs differentes, etaient homothetiques, avec des rapports de grandeurs 1:2:4 et des elancements de 19,2, 35,8 et 52,5. Ils avaient des sections carrees de 12,7, 25,4 et 50,8 mm, le pourcentage d'acier etait de 4,91 et la dimension maximale du granulat de 3,2 mm. La charge presentait une excentricite egale a 0,25 de l'epaisseur du poteau. On a observe qu'il y avait un effet d'echelle remarquable a la charge de ruine, tel que la contrainte nominale a la ruine diminue quand la dimension augmente. Ce resultat contredit les reglementations selon lesquelles il n'y a pas d'effet d'echelle. Il faut en trouver l'explication dans la mecanique de la rupture fragile. Les resultats concordent avec la loi d'echelle proposee par Bazant. On trouve que, si l'elancement du poteau est plus grand, l'effet d'echelle augmente, de meme que la fragilite de rupture caracterisant un comportement proche de celui decrit par la mecanique de la rupture fragile. Il reste a eclaircir le role joue par l'adherence de l'acier. (A).

  • Authors:
    • BAZANT, Z P
    • KWON, Y W
  • Publication Date: 1994-3

Language

  • English

Media Info

Subject/Index Terms

Filing Info

  • Accession Number: 01242991
  • Record Type: Publication
  • Source Agency: Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)
  • Files: ITRD
  • Created Date: Nov 20 2010 1:51AM